RUE CHAMPEAUX

Bezienswaardigheid en historisch monument ,  Ville d'art et d'histoire ,  Renaissance in Troyes
  • Maison du Boulanger (XVIe s.) - Tourelle de l'Orfèvre :

    Cette jolie maison à pans de bois est en 1964 la première maison rénovée dans le centre historique de Troyes. Elle fait figure de symbole pour tous les amoureux de la ville : elle devait être rasée et seul un long combat mené par les défenseurs du patrimoine historique local permit de la sauver.
    On appelle cette maison la « Maison du Boulanger ». Elle présente un encorbellement et un toit à pignon avec une ferme d’avant-corps. Sur le toit, la lucarne qui ouvre sur la rue Paillot-de-Montabert possède encore la poulie qui permettait aux boulangers de monter au grenier les sacs de farine.
    Elle abrite depuis 1975 le Centre culturel de Troyes.
    Ce quartier, dont en particulier la rue du Domino, actuelle rue Paillot-de-Montabert, est aux XVIe et XVIIe s. celui des orfèvres.
    L’un d’eux, François Roize, fait construire la maison à l’angle opposé de la place entre 1578 et 1618. L’espace est si convoité à cet endroit qu’il fait placer son escalier en encorbellement, dans une tourelle aux étages et au toit conique recouverts d’ardoises losangées, soutenue par deux cariatides et un atlante.

    Hotel Juvénal des Ursins (XVIe s.) :

    Cet hôtel de style Renaissance a appartenu depuis le début du XVe s. à une grande famille troyenne de drapiers et de magistrats, les Jouvenel, anoblis sous le nom de Juvénal des Ursins. La rue Champeaux s’est d’ailleurs appelée « rue de la Draperie ».
    Jean Jouvenel ou Juvénal (vers 1360-1431), magistrat à Troyes puis à Paris, est nommé en 1388, prévôt des marchands de Paris.
    Parmi ses seize enfants, Jean, archevêque de Reims, participe à la révision du procès de Jeanne d’Arc, et Guillaume(1401-1472), est chancelier des rois de France Charles VII puis Louis XI ; Jacques est le commanditaire d’un célèbre manuscrit richement illustré de miniatures : le Mare historiarum de Giovanni Colonna (conservé à la Bibliothèque Nationale de France).
    L’hôtel est reconstruit en pierres blanches après le grand incendie de 1524. La façade aux grandes fenêtres à meneaux moulurés s’orne d’un bel oriel de style gothique à trois faces, surmonté d’une tourelle finement sculptée à jour (restaurée au XVIIe s.). Les vitraux intérieurs représentent les donateurs et La Crucifixion. Le toit comporte une grande lucarne gothique du XVe s. provenant d’un édifice antérieur.
  • Media
Beoordeling toevoegen

Schrijf uw beoordeling over Rue Champeaux :

  • Verschrikkelijk
  • Slecht
  • Gemiddelde
  • Goed
  • Uitstekend
Er zijn nog geen reacties op Rue Champeaux, schrijf als eerste een verlaten !